Tests photo

J’ai récemment acquis 2-3 gadgets photographiques, qu’il me faut naturellement à présent tester. Le récent mariage de Nath & Nico m’a permis de tester le Canon EF 70-200mm f/2.8 IS II USM et de prendre conscience de l’immense avantage que procure un objectif avec une grande ouverture, particulièrement lorsque les conditions sont difficiles (faible lumière, mouvements du sujet et du photographe) et qu’il ne s’agit de pas trop perturber la scène avec un flash.

Le Canon EF-S 50mm f/1.8 est un véritable petit joujou qui permet de s’amuser à bon marché:

sarine-1

50mm f/1.8 1/2000 ISO 100

Le profondeur de champ est si étroite que seul les yeux sont nets!

Le trépied permet d’accéder à de nouvelles techniques de photographie. Typiquement, la longue exposition de nuit:

sarine-2

18mm f/10 30s ISO 100

Et de jour :

sarine-3

200mm f/18 10s ISO 100

sarine-7

200mm f/19 25s ISO 100

De jour il est nécessaire d’utiliser des filtres gris permettant de diminuer la lumière arrivant sur le capteur de l’appareil et ainsi de prolonger l’exposition, donnant un aspect lisse aux cours d’eau.

Je suis assez content du résultat pour un 1er test. Cependant, les photos ne sont pas vraiment nettes, malgré l’utilisation d’un retardateur et le déclenchement du stabilisateur. Mon trépied un peu bancal n’aide sans doute pas, mais il faut aussi que j’améliore ma technique sans doute 🙂

J’ai profité de cet après-midi ensoleillé à la Sarine pour inaugurer mon objectif Canon EF-S 10-22mm (grand angle):

sarine-24

10mm 1/40 f/3.5 ISO 100

J’ai profité de la présence de mon ami Xavier pour passer de la longue exposition à la très courte : L’instantané de ricochet:

sarine-15 sarine-12 sarine-11 sarine-9 sarine-8

Photo prises avec le Canon EF 70-200mm f/2.8 IS II USM. Mode M 1/400 ISO 100 et f/2.8 sauf l’avant dernière f/14 ISO 3200. La difficulté est évidemment de faire le point sur le galet ou la gerbe d’eau. Surtout qu’en f/2.8 la profondeur de champ est faible, on est très vite “trop court” (netteté réalisée sur un point trop proche) ou “trop long”. J’ai testé avec les modes “single shot” et “ai-servo” mais je n’ai pas remarqué de différence notable. Bon, ça allait tellement vite, dans le feu de l’action, j’étais plutôt concentré à suivre le galet. De plus, après-coup, je n’ai pas retrouvé l’information du mode auto-focus dans les métadonnées, ce qui aurait permis de comparer les résultats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *