Qui est Jésus (-Christ) ?

Un Dieu ? Un homme ? Un prophète ? Le Messie ?

C’est une excellente et très importante question. En fait, les grandes religions monothéistes ont chacune leur propre interprétation de qui est Jésus. Je vous propose d’en faire un petit tour rapide ainsi que ce qu’en disent les historiens.

D’un côté purement historique (donc d’après les historiens et indépendemment de la foi en une quelconque croyance), Jésus de Nazareth est un juif de Galilée né vers l’an 5 avant J.-C. Il prêche durant une période de 2 ou 3 ans et pratique guérison et exorcisme. Il suscite l’engouement et la ferveur des gens et s’attire ainsi la méfiance des autorités politiques (les romains) et religieuses (les chefs juifs). Il est arrêté et crucifié vers l’an 30 à Jérusalem sous l’administration du préfet romain Ponce Pilate. Malgré la brièveté de sa prédication, son message a un retentissement spectaculaire et planétaire, puisque qu’il est la source du Christianisme (et donc de l’Eglise) et qu’il a influencé beaucoup de cultures et civilisations dans l’Histoire. Sa naissance est prise comme origine du calendrier julien et grégorien. L’enseignement de Jésus est centré sur les notions d’amour à son prochain et de pardon, que l’Homme doit observer pour se conformer aux commandements de Dieu. Le comportement de Jésus était fait de bienveillance, tourné vers les gens, particulièrement ceux plongés dans une situation personnelle ou sociale méprisée et difficile (les femmes, les malades, les étrangers, les collecteurs d’impôts). Cette façon d’être, associée à une dénonciation de l’hypocrisie et de toute forme de mensonge, lui attire nombre d’admirateurs en provoquant simultanément de l’hostilité. Jésus présente un Dieu de grâce, de jugement et de l’amour sans limite. Jésus annonce le Royaume de Dieu. Jésus pratique un enseignement d’autorité tout en respectant la Loi de Moïse (Loi des juifs). Jésus n’a pas cherché à devenir un chef politique ou militaire, ou à imposer son enseignement d’une quelconque manière.

Pour les chrétiens Jésus de Nazareth est le Messie (synonyme de Christ) annoncé dans l’Ancien Testament, le Fils de Dieu, envoyé par Dieu pour racheter les Hommes de leurs péchés. Le Fils de Dieu a toujours existé, il est éternel, mais il est venu sur Terre se faire homme, par Marie qui était vierge, par l’intervention du Saint Esprit (Luc 1:35). Jésus-Christ « est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de beaucoup. » (Marc 10:45). Jésus a payé la rançon pour libérer les Hommes de l’esclavage du péché et de ses conséquences : la mort physique suivie par la séparation éternelle d’avec Dieu. Jésus a du payer la rançon parce que tous les Hommes sont entachés par le péché (Romains 3:23) et sont donc dignes du jugement de Dieu (Romains 6:23). Il est mort sur la croix pour payer la dette des péchés de l’Homme (1 Corinthiens 15:3; 2 Corinthiens 5:21). Il a pris sur lui la condamnation qui reposait sur les hommes. En tant que Fils de Dieu, la mort de Jésus, qui était pur (sans péché) est infinie en terme de valeur, suffisante pour payer pour les péchés du monde entier (1 Jean 2:2. Jean 1:1-14). La résurrection de Jésus, après sa mort, démontre qu’il a vraiment vaincu le péché et la mort. Le sacrifice injuste de Jésus est une preuve de l’amour de Dieu : L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. (1 Jean 4 :9). Jésus est vivant aujourd’hui et il trône à la droite de Dieu. Toutes choses sur la Terre et dans Les Cieux lui ont été soumises. Il reviendra sur Terre pour prendre avec lui les croyants et pour rendre à chacun selon ses œuvres (Matthieu 24 :36-41 et 16 :27, Apocalypse 22 :12). Le plus grand commandement de Jésus-Christ est : « Aime ton Dieu plus que tout et ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22 :37-40). Les enseignements de Jésus sont relatés dans les Evangiles et de manière plus générale dans tout le Nouveau Testament.

Voici une liste non exhaustive de ce que la Bible dit de Jésus, avec quelques références:

  • Jésus est éternel, il existait avant que la Terre ne fût (Jean 17:5, Jean 8:58, Hébreux 1 :2, Colossiens 1:15-20)
  • Dieu a envoyé Jésus, son Fils unique, sur la terre (Luc 1 :35, Galates 4 :4)
  • … pour sauver le monde (qui est esclave du péché) par lui (Jean 3:16-17, Colossiens 2:13-15, Romain 8:32,
  • Jésus est mort sur la croix (Philippiens 2 :7-8, Jean 19 :30, Matthieu 27 :50, Marc 15 :37, Luc 23 :46)
  • Avec la mort de Jésus à la Croix, tout est accompli (Jean 19:30, Romain 10:4)
  • Jésus est ressuscité des morts (Ephésiens 1:20, Luc 24:1-49)
  • Dieu démontre son Amour et sa Grâce au monde à travers Jésus (1 Jean 4:9-10, Romain 5:8, Hébreux 2:9)
  • Jésus est le chemin, la vérité et la vie (Jean 14:6)
  • Jésus a obéi à Dieu, pour la gloire de Dieu (Philippiens 2:8-11,Hébreux 5:8,Jean 17:4)
  • Les Hommes ne peuvent venir à Dieu que par Jésus (Jean 14 :6, Jean 5 : 23-24, Philippiens 2 :9-11)
  • Dieu est en Jésus et Jésus est en Dieu (Jean 17:21)
  • Jésus est venu du ciel et il est retourné au ciel (Jean 3:13)
  • Jésus est l’image du Dieu invisible (Colossien 1 :15, Jean 1 :18)
  • Jésus est vivant aujourd’hui et il est à la droite de Dieu (Actes 7:55-56, Matthieu 26:64, Marc 14:62, Marc 16:19, Ephésiens 1:20-21, Romain 10:4)
  • Jésus a autorité sur toutes choses sur la Terre et dans les Cieux (Matthieu 28:18, Philippiens 2:7-11, Hébreux 2:8, Daniel 7:13-14, Psaumes 110:2, Esaïe 9:6-7, Jean 5:27)
  • Jésus a vaincu la mort et Satan (Hébreux 2:14)
  • Jésus va revenir (Matthieu 24:30, Marc 13:26, Luc 21:27, Apocalypse 1:7, Matthieu 13:41, Matthieu 25:31)
  • Jésus a dit que sa venue a été annoncé par les Écritures (Luc 24:27)
  • Jésus a dit qu’il est le Fils de Dieu (Marc 14:61-62, Hébreux 4:14, Matthieu 16:15-17, Matthieu 26:63, 64,
  • Toute personne qui croit et obéi à Jésus a la vie éternelle (Hébreux 5:9, Jean 3:16, Jean 3:36, Jean 11:25)

Dans l’islam, Jésus de Nazareth, appelé Îsâ, est considéré comme un prophète majeur et est très respecté. Jésus a été créé par un souffle divin, le même qui a créé Adam et transmis les révélations à Mahomet. D’après le Coran, Jésus est un prophète, annonciateur de Mahomet (S 61 :6), qui prêche le monothéisme pur, accomplit des miracles, opère des guérisons, ressuscite les morts et connait les secrets du cœur (S 3 :49). Jésus confirme la Torah, tandis que ses propres Ecrits, contenus dans l’Evangile (Injil) sont présentés comme « une guidance et une lumière ». L’Islam rejette la filiation divine de Jésus (S10 :68, S23 :91) et insiste sur sa filiation à Marie, tout en reconnaissant sa naissance miraculeuse (S 3:45-47, 59). L’Islam ne pense pas que Jésus à été crucifié, mais que c’est un sosie qui a pris la place de Jésus (S 4 :157). Dieu a fait monter Jésus au Ciel. Le Coran ne dit pas explicitement si Jésus reviendra à la fin des temps, mais la culture musulmane en fait mention dans les hadiths. Le Coran insiste sur le fait que Jésus (Isa) n’est ni Dieu, ni son Fils, ni le 3ème d’une triade.

Pour le judaïsme, Jésus n’est personne de spécial. Il n’est pas le Messie annoncé car il est mort avant d’avoir réalisé les prophéties de l’Ancien Testament (d’Isaïe et Ezéchiel notamment), à savoir, devenir Roi d’Israël, ramener les Juifs en Terre Sainte, reconstruire le Temple de Jérusalem et apporter la paix et la libération au peuple juif. A l’époque de Jésus déjà, les rabbins avaient rejeté Jésus, bien que celui-ci connaisse parfaitement les Ecritures juives. Le judaïsme rejette aussi Jésus en tant que Dieu (ou Messie) car l’un des principes de la foi juive (tout comme l’islam) est que Dieu est Un et Un seul (Deut 6 :4), sans intermédiaire ni associé.

Sources: Le Coran, La Bible, Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *